L’énergie solaire, un tremplin pour la jeunesse du Sénégal

AccueilL’énergie solaire, un tremplin pour la jeunesse du Sénégal

L’énergie solaire, un tremplin pour la jeunesse du Sénégal

Après Thiès, Saint-Louis accueille son forum de l’emploi de « Took Tekki Sama Gokh » et demeure le lieu de convergence de plusieurs jeunes des trois départements de la région du nord. Avec des profils certes différents, ces jeunes ont une même ambition : créer des entreprises ou devenir des capitaines d’industrie.

L’énergie solaire est une ressource suffisamment généreuse pour valoriser les potentialités économiques de la région de Saint-Louis. Pour enclencher la dynamique locale qui intègre ou réintègre les jeunes dans la pratique des métiers liés à cette énergie renouvelable, un panel sur le sujet a été organisé. Saint-Louis est une région riche en ressources halieutiques et agricoles. L’exploitation de ces ressources est limitée par le manque d’électricité ou la mise en place de techniques nouvelles. C’est pourquoi le solaire est une solution alternative pour la valorisation des ressources naturelles. Ainsi, le programme « Réussir au Sénégal » et son partenaire stratégique l’ANPEJ ont mis sensibilisé sur les techniques et avantages des systèmes de séchage des produits halieutiques et agricoles. Cette nouvelle technique vient ainsi en complément d’opération à l’industrie agroalimentaire.

La transformation artisanale des produits halieutiques est un élément de la pêche et est très importante dans le quotidien des acteurs du secteur. Beaucoup de jeunes et de femmes de la région vivent de cette activité. Selon l’Agence Nationale de la Statistique et de la Démographie, 6.400 tonnes sont transformées chaque année. Avec des techniques nouvelles de séchage solaire, la production deviendra de plus en plus importante.

Ces panels ont été aussi un moyen pour montrer l’importance du système de pompage solaire appliquée à l’agriculture et à l’élevage. Le but de ces panels est d’amener les jeunes et les femmes à utiliser l’énergie solaire comme alternative pour la valorisation des produits céréaliers.

Ainsi, la série d’actions « Took Tekki Sama Gokh » qui poursuit ses interventions dépose ses valises à Saint-Louis après son séjour à Thiès, pour permettre aux 250 jeunes des localités du nord d’avoir une perspective de réussite tout en restant dans la région de Saint-Louis. Cette ambition se décline en trois étapes.

  • D’abord offrir un accompagnement technique à ces jeunes. En plus de ces ressources, Saint-Louis est une ville avec une forte fibre artisanale et pour mieux s’occuper de cette filière les panélistes ont articulé sur la problématique de l’artisanat local en invitant les jeunes à s’imprégner des contraintes et des opportunités de ce secteur.
  • Ensuite, la démarche s’oriente dans une phase plus concrète avec l’identification des besoins de formation et ainsi, offrir des contenus d’enseignement axés sur des formations métiers.

 

 

Partager
2019-10-09T14:07:44+02:00

AVADA IT

Fusce ut ipsum tincidunt, porta nisl sollicitudin, vulputate nunc. Cras commodo leo ac nunc convallis ets efficitur.

RECENT TWEETS

CONTACT US

  • 12345 North Main Street, New York, NY 555555
  • 1.800.555.6789
  • support@yoursite.com