FORMATION ET EMPLOI EN CASAMANCE

La région naturelle de la Casamance, composée des régions de Ziguinchor, Sédhiou et Kolda, dispose d’environ 2 millions d’hectares de terres cultivables : un potentiel agricole considérable!

Dans cette zone fortement ensoleillée, la relance du secteur des énergies renouvelables ouvre des perspectives de mise en valeur des ressources naturelles considérables de la région. La formation en irrigation solaire offre, au-delà de l’amélioration des pratiques culturales, de multiples opportunités d’emploi aux jeunes dans la gestion et la maintenance de dispositifs solaires.

Le secteur de l’irrigation solaire

1 – Qu’est-ce que l’irrigation solaire ?

Un système d’irrigation solaire est destiné à alimenter en eau une exploitation agricole. Ce dispositif est composé de panneaux photovoltaïques, de convertisseurs, de pompes, et d’un circuit de tuyauterie. L’accès à l’eau est ainsi possible à des coûts très compétitifs, même dans les zones les plus reculées, contrairement aux solutions de pompage basées sur les énergies fossiles (motopompes, groupes électrogènes, etc.). Cette alternative diminue considérablement la pénibilité des travaux champêtres.

2 – Quels sont les prérequis ?

Si vous vous intéressez au domaine de l’agriculture, et en particulier à l’irrigation solaire et aux énergies renouvelables en Casamance, informez-vous sur les possibilités de formation ! En fonction de votre niveau d’éducation, vous avez accès à différents métiers : installateur, maintenancier de système d’irrigation, ouvrier qualifié en agri-élevage, etc.

3 – Quelles sont les offres de formation ?

En Casamance, de nombreux centres de formation professionnelle proposent des formations qualifiantes et de renforcements des capacités dans les métiers de l’agriculture et des énergies renouvelables. Informez-vous auprès de l’ONFP, du 3FPT ou des centres de formation de la zone, notamment :

  • Les Lycées Techniques à vocation agricole de Kolda et Bignona ;
  • Le Centre National de Formation des Maîtres d’Enseignement Technique et Professionnel de Guérina ;
  • L’Unité de Formation et de Recherche des Sciences et Technologie de l’Université Assane Seck de Ziguinchor ;
  • L’Institut Supérieur d’Enseignement Professionnel de Bignona ;
  • Les Centres régionaux de formation professionnelle (CRFP) de Kolda et Ziguinchor ;
  • Les Centres de Formation Professionnelle de Kolda, Vélingara, Saré Yoba, Dabo, Kounkané, Médina Yoro Foula, Bignona, Abéné, Albadar, Baila, Fanda, Ziguinchor, Sindian, Sédhiou, Tendouck et Coubanao.

4- Quels types de formation existe-t-il ?

Les établissements de formation offrent des formations diplômantes initiales, continues et de perfectionnement allant de l’Attestation à la Licence Pro, en passant par le Certificat professionnel de Spécialité (CpS), le Brevet de Technicien Supérieur (BTS), le Certificat d’Aptitude Professionnelle (CAP), le Brevet d’Etudes Professionnelles (BEP), ou encore le Brevet de Technicien (BT).

Les formations initiales peuvent durer de six mois à trois ans, en fonction du centre de formation et du diplôme ciblé. Les renforcements des capacités sont de courte durée (environ 1 à 2 semaines, en général).

5- Quelles sont les perspectives d’emploi ?

Avec la mise en œuvre du projet de Zone de Transformation Agro-Industrielle du sud ou Agropole Sud, de nombreuses perspectives d’emploi existent dans le secteur, notamment des opportunités en installation et maintenance de système d’irrigation connecté à un dispositif solaire dans les domaines du maraîchage, de la culture de céréales, et de l’arboriculture.

Les fermes et unités de production et de transformation implantées en Casamance sont autant d’employeurs potentiels . Pour vous aider à préparer votre CV et/ou votre entretien d’embauche, consultez éditions précédentes de e-bees ou informez-vous auprès de l’ANPEJ. Si vous aimeriez débuter une activité à votre propre compte à la suite de votre formation, pensez à suivre une formation en entrepreneuriat pour acquérir les compétences nécessaires à créer ou développer une exploitation familiale.

Dans le cadre du programme « Réussir au Sénégal », GFA Consulting Group GmbH offre des formations techniques et de renforcement des capacités dans plusieurs métiers, en partenariat avec les institutions de formations professionnelles sénégalaises.

 

Cliquez ici pour en savoir plus

 

Daan koroonawirus ! Mën na nekk !

Koronaawirus, doomu jàngoro la buy waral feebar ci doomu-aadama. Jawriñ ji yor wàllu wér-gi-yaram gi, joxe na ay tegtal ci pexe sorel ak aar sunu bopp ci feebar bi tukke ci jooju doomu jàngoro.

Raxas sunuy ñaari loxo saa su nekk, ndigal la ju am solo ci fàggutééfu koronaawirus. Loxo, fu nekk lay tegu, ba tax na mën na am mu laal lu ñuy wàll feebar bi. Lii di ndox ak saabu, dafay rey doomu jàngoro koronaawirus, kon boog, na ñu faral di ko raxasoo ci anam yi ab cet tëral.

Képp ku soxla leeral, mën nga woote te doo fey dara ci 1515, walla ci 800 00 50 50. Na ñu leen ànd jël ndogal ci xeex koronaawirus, daan ko !

 

Restez informés et suivez notre page Facebook @RéussirAuSénégal

 
contact@reussirausenegal.sn +221 33 869 80 65 Réussir au Sénégal

SE DESINSCRIRE - REALISATION: WÀTU DIGITAL LAB

La mise en œuvre de ce site web est soutenue par le programme “Réussir au Sénégal” de la Deutsche Gesellschaft für Internationale Zusammenarbeit (GIZ) GmbH, financé par le Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement (BMZ) et l’Etat libre de Bavière.

Mandaté par :
MPE | Ministère du Pétrole et des Energies
BMZ | Ministère fédéral allemand de la Coopération économique et du Développement